L'être humain est social par nature. Nous avons besoin d'interagir avec les autres


Les êtres humains sont des créatures sociales et nous avons besoin d'interagir avec les autres pour survivre. Qu'il s'agisse de discuter avec le barista du coin le matin, de déjeuner avec ses collègues ou de partager un moment avec un inconnu sur le trajet du retour, l'individu moyen a de nombreuses interactions en face à face chaque jour, même si elles ont été considérablement limitées depuis l'arrivée de Covid-19. Heureusement, grâce à la prévalence de la technologie et des médias sociaux dans nos vies, ces interactions se produisent également dans le domaine numérique, sans que nous ayons à sortir de chez nous. L'interaction avec les autres peut réellement nous aider à nous sentir épanouis dans notre vie, c'est pourquoi elle est l'un des six éléments qui composent notre bien-être global.


Alors, pourquoi certaines personnes introverties sont-elles convaincues qu'elles n'ont pas besoin d'interagir avec les autres comme le font les personnes extraverties ?

Pourquoi certaines interactions ont-elles un impact plus important sur nous que d'autres ?

Pourquoi certaines personnes pensent-elles qu'elles ne peuvent avoir que des interactions numériques ?



TOUT LE MONDE A BESOIN D'INTERAGIR En réalité, les introvertis et les extravertis n'ont pas besoin d'interagir avec les autres de la même manière. Aucun d'entre nous n'en a besoin. Nous sommes tous différents et le type et le nombre d'interactions dont nous avons besoin dépendent de facteurs tels que notre personnalité, nos intérêts et notre mode de vie. Le plus important est que nous interagissions avec les autres d'une manière ou d'une autre. Même si vous êtes introverti, vous avez probablement plus d'interactions au cours de votre journée que vous ne le pensez - et la pandémie de Covid-19 (et ses périodes d'enfermement) a peut-être contribué à mettre en lumière cette réalité.


Les interactions peuvent se produire d'une multitude de façons. Vous pouvez avoir des interactions intimes avec des êtres chers, des interactions sociales avec des amis, des interactions communautaires comme le bénévolat, et même des interactions avec des inconnus. Toutes ces interactions peuvent nous aider à sentir que nous faisons partie d'une société, d'une communauté ou d'un réseau.



SIX HEURES PAR JOUR Il est généralement recommandé d'avoir un total de six heures d'interactions par jour pour augmenter votre bien-être général. Et si six heures peuvent sembler longues pour certains d'entre vous, ces six heures d'interaction doivent se produire progressivement tout au long de la journée, du moment où vous vous réveillez au moment où vous vous couchez. Si vous sortez la calculatrice, ce chiffre représente en fait moins de la moitié de votre journée, en fonction de la durée pendant laquelle vous restez généralement éveillé.


Bien sûr, certaines personnes ont des emplois qui leur permettent d'interagir avec plus de personnes tout au long de la journée que d'autres. Toutefois, cela ne signifie pas nécessairement qu'elles s'en sortent automatiquement mieux que les autres dans cet élément. Disposer d'un réseau de personnes dans votre vie (en face à face ou en ligne) vers lesquelles vous pouvez vous tourner pour différentes raisons, bonnes ou mauvaises, fait partie intégrante de votre bien-être général. Le sentiment d'appartenir à une communauté est ce qui compte vraiment.



LE BON RÉSEAU POUR VOUS APPUYER Un moyen facile d'évaluer votre niveau de bien-être est de jeter un regard honnête sur vos interactions avec les autres. Posez-vous la question suivante : avez-vous l'impression d'avoir des personnes dans votre vie à qui vous pouvez vous adresser lorsque vous en avez besoin, qu'il s'agisse de dire bonjour, de récupérer l'œuf manquant ou d'écouter pour évacuer une frustration accumulée ? Il est important de travailler à la constitution d'un réseau social pour améliorer le type d'interactions que vous avez.


Maintenant que vous connaissez l'impact de ces interactions sociales quotidiennes sur votre bien-être, vous pouvez être plus conscient du type d'interactions que vous avez avec les autres au cours de votre journée. N'oubliez pas que même une interaction avec un inconnu peut avoir un impact - surtout s'il est positif. Il est impossible d'obtenir de bons résultats dans cette composante du bien-être si toutes vos interactions sont négatives.


UN DES SIX ÉLÉMENTS

Les gens pensent souvent au bien-être en termes de santé physique - nutrition, exercice, gestion du poids, etc. - mais c'est bien plus que cela. Le bien-être est constitué de résultats positifs, significatifs et heureux qui conduisent au bonheur, à la santé, à la satisfaction et à la prospérité. C'est ce que l'on ressent par rapport à sa vie dans son ensemble, c'est pourquoi le bien-être global se compose de six éléments différents.


Il se peut que vous ayez personnellement l'impression que vos interactions sont excellentes et qu'il n'y a rien à améliorer. C'est un bon signe, car cela signifie que vous vous en sortez probablement bien dans cet élément particulier. Mais ce n'est pas parce que vous êtes à 100% dans l'élément interaction avec les autres que cela signifie nécessairement que vous êtes à 100% dans les cinq autres éléments de bien-être.


Nous vous conseillons vivement de jeter un regard honnête sur les six éléments tous les deux ou trois mois pour vous assurer que vous êtes bien dans tous les domaines de votre vie. Il est temps de prendre en charge votre bien-être et de ne plus le laisser au hasard. Pour vous aider à le faire, le Centre des points forts a mis au point un programme d'auto-évaluation du bien-être qui peut être utilisé pour mesurer les six éléments qui composent notre bien-être global : travail et carrière, proches, émotionnel et mental, interaction avec les autres, physique et financier.


Nous avons également ajouté une section qui vous permet d'exploiter vos talents naturels, vos points forts, afin de vous permettre de donner le meilleur de vous-même.


Communiquez avec nous dès aujourd'hui par téléphone (613-421-4722, poste 7) ou par courriel (bien-etre@spc-cpf.com) pour savoir comment cet outil d'auto-évaluation peut vous aider, vous, vos proches et votre organisation, à développer de saines habitudes de bien-être qui mèneront au bonheur, à la santé, à la satisfaction et à la prospérité.


Mieux encore, il peut vous guider dans la bonne direction afin que vous puissiez vous sentir réellement connecté à votre communauté.


Co-rédigé par Antoine Carrière & Julia Borsellino

2 vues